Entrepreneur: Cibler sa clientèle

marketing, client, custumers, service, choisir client, analyse client, concurence, photographe, québec, photographie,
Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Lorsqu’on se lance en «business», plusieurs erreurs de débutant sont faciles à faire. Après tout, on débute et c’est normal. On commence avec plusieurs bonnes intentions pour se rendre compte par la suite qu’on s’est tiré dans le pied. Il prend souvent plus de temps à revenir en arrière qu’à instaurer une bonne technique dès le départ. Je vous assure, on a parfois l’impression d’en connaître beaucoup plus que ce qu’on en connaît réellement. Oui, on fait tous des erreurs, mais si je peux vous éviter d’en faire quelques une, je le ferai. Voici donc mes conseils pour bien cibler votre clientèle.Un service (lire aussi un produit) doit répondre à une demande, c’est la base. Si vous ne répondez à rien et bien, vous ne vendrez rien. C’est aussi simple que ça.
L’erreur la plus courante est de vouloir cibler toutes les clientèles. La pensée magique qui veut qu’un service soit si miraculeux qu’il comblera tout le monde est fausse. C’est impossible et si c’était possible, croyez-moi Apple aurait déjà trouvé la solution. Soyez réaliste quant à votre entreprise, analyser la demande. Vous ne pouvez pas viser de plaire à tout le monde, le monde est constitué de gens qui détestent la technologie, d’autres qui l’adore, des salaires très bas comme très élevés… Votre produit est enclin à plaire à qui exactement? De plus, connaître votre clientèle est la base de votre opération marketing. Vous pourrez faire des publicités plus ciblées et parler un peu plus à vos vrais acheteurs. Pour mieux y répondre, posez-vous les questions suivantes:
1- Qui peut se payer ce service? Est-ce que tout le monde peut l’acheter ou on parle d’un service/produit haut de gamme? Si tout le monde peut se l’offrir, qu’est-ce qui rendra votre service différent? Ça vous prend un attrait, votre sourire n’est pas l’unique solution. De plus, si vous visez une clientèle haute gamme, sachez alors que votre produit doit être de qualité, être distingué et plus rare. C’est la première chose à savoir, est-ce qu’on vise de vendre beaucoup à petits prix ou de vendre moins à gros prix? Le fait d’essayer de faire les deux ne créera pas une image stable à votre entreprise. Il faut dès le départ cibler l’image que l’on veut projeter. Par exemple, pour ma part je sais que les services d’un photographe indépendant est un service qui est très secondaire. Ce n’est pas tout le monde qui peut se l’offrir et c’est souvent une «gâterie» que l’on s’offre. Habituellement, mes clients ont un revenu moyen ou supérieur à la moyenne. Les gens à plus faibles revenus (sans les juger) préconisent souvent les studios bon marché comme Sears ou WalMart.
2- Quel tranche d’âge intéressera t’il? Est-ce qu’on cible des jeunes professionnels ou des babyboomers? Est-ce que notre clientèle est plus techno ou journal? On ne séduit pas un retraité comme une femme dans la vingtaine. Encore une fois, on ne peut pas plaire à toutes les tranches d’âge. On peut essayer, mais vaut mieux se concentrer sur une tranche en particulier. À titre d’exemple, ma clientèle a majoritairement entre 20 et 35 ans. Elle est constituée de jeunes familles qui débutent dans la vie. Elle est très techno, alors je peux me permettre beaucoup d’interaction Web avec celle-ci. Je reçois aussi des personnes plus jeunes et plus vieilles, mais je sais que je ne dois pas viser ceux-là en premier lieu, car ils ne sont pas majoritaire. 
3- Qu’est-ce que mon service offre de différent? Qu’est-ce qui fera qu’un client devrait venir me voir plus qu’un autre? Mon prix? Ma qualité? L’endroit où je me trouve? Il faut axer son marketing sur des aspects distinctifs. Cette question vous aidera grandement lorsqu’il sera le temps de faire de la promo, si vous offrez la même chose que votre concurrent, pourquoi vous ferions-nous confiance? Quel mot voulez-vous que les gens se disent lorsqu’ils pensent à votre service?  Pour ma part, je sais que j’offre un service humain et personnalisé, chose que les chaînes oublient parfois. Je veux aussi permettre aux particuliers d’avoir des photographies de qualité et j’offre une retouche complète professionnelle. Ce qui est peu offert. D’autres pourraient axer leur service sur l’impression sur divers matériaux ou encore sur des séances courtes et à bas prix. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise solution.
Une image cohérente
Une fois que vous connaissez votre clientèle, il vous faut la cibler de manière cohérente. Si vous décidez que vous voulez avoir une clientèle haute gamme, mais que votre image d’entreprise est fait dans Word, vous ne projetez pas la bonne image pour ces clients. Investissez dans un bon graphiste pour avoir une image impeccable. Placez votre publicité aux bons endroits, encore une fois, si vous ciblez le haut de gamme, les petites annonces et kijiji ne sont pas les solutions les plus réussis. Le fait d’établir des partenariats avec des entreprises qui ciblent la même clientèle aidera aussi. Pour ma part, Fusion Maternité, partenaire depuis bientôt 2 ans, cible exactement les mêmes clients que moi. Si je décide de m’associer avec une friperie, on cible alors une clientèle différente et ce ne serait pas un choix gagnant pour moi.
Ça peut être très plaisant de bien connaître sa clientèle. On peut mieux communiquer avec eux et bien les approcher. À vous de jouer!
marketing, client, custumers, service, choisir client, analyse client, concurence, photographe, québec, photographie,

Plus
d'articles