Mariage: «Les invités peuvent-ils prendre des photos?»

photographe, mariage, marié, photographie, photographe de mariage, québec
Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Lorsque je rencontre des futurs mariés avec lesquels je travaillerai, je leur demande systématiquement si ils ont des inquiétudes, des questions par rapport au déroulement de la journée, des photos… Ayant souvent plus d’expérience qu’eux en mariage, le photographe devient souvent un réel conseiller. Ça fait partie de notre rôle professionnel, mais notre journée devient aussi plus agréable comme le stress est moins présent. Il y a un lot de question qui revient fréquemment, mais une est de plus en plus courante, autant entre les photographes, que de la part des mariés et des invités: «Les invités peuvent-ils aussi prendre des photos?»
Les opinions à ce sujet sont très hétérogènes, certains photographes interdisent totalement que d’autres personnes prennent des photos, certains les acceptent avec certaines règles et d’autres se débrouilleront tout simplement. Personnellement, je n’ai aucun problème avec le fait que des invités décident de prendre leurs photos sur le vif. Par contre, ça ne me dérange pas, tant qu’ils ne me dérangent pas. C’est toujours ce que je dis aux clients. En tant qu’invité, pensez toujours que si vous voyez un photographe officiel, celui-ci est payé par les mariés et qu’il a comme travail de fournir de magnifiques clichés. Vous êtes présents pour faire plaisir aux mariés, le photographe aussi. Bien que vous aimez la photographie, c’est peut-être les mariés que vous punirez par votre manque de subtilité ou votre trop plein d’audace. Voici donc, les règles que je considère importantes lorsqu’un invité désire prendre ses propres photos:
1- Laisser respirer le photographe
Il n’y a rien de plus déplaisant pour un photographe de mariage que d’avoir quelqu’un qui se colle sur nous en permanence afin d’avoir le meilleur angle. Ça brime nos mouvements, ça nous empêche de se déplacer aisément et surtout ça attire notre attention ailleurs que sur ce qui est réellement important. Si vous êtes en permanence à moins de 5 mètres du photographe, c’est dérangeant. Des bons endroits pour les photos, il y en a toujours plus qu’un. Trouvez le vôtre plutôt que celui du photographe. Si vous décidez tout de même de coller le photographe, ne soyez pas surpris si celui-ci recule rapidement sur vous, vous pile sur les pieds ou encore place poliment une main sur votre épaule pour vous demander de vous placer ailleurs. Ce n’est pas intentionnel, mais ça pourrait le devenir si vous ne comprenez pas lorsqu’il vous le demandera poliment. Il deviendra d’ailleurs de moins en moins courtois si vous persistez à lui faire sentir votre souffle dans son cou tellement vous êtes près. Truc: De votre place, prenez des photos. Trop de va-et-vient durant la cérémonie peut être extrêmement dérangeant pour tout le monde. C’est pour cette raison que l’idéal est de laisser seulement le(s) photographe(s) circuler. Ils seront discrets et vous pourrez profitez de la cérémonie.
2- Être dans les photos
Tout le monde sort de l’église, on place un à un les invités afin de faire une belle photo de groupe. Un groupe de parfois plus de 100 personnes. Toutefois, j’ai environ 8 personnes à côté de moi qui sont aussi prêts à prendre des photos, mais qui ne sont pas dans la dites photo. Résultat, la pause prend 2 fois plus de temps à faire comme il faut convaincre les «photographes» de se joindre à la photo plutôt que de rester à côté de moi. Pensez-y un peu, ce sera un bien meilleur souvenir pour les mariés d’avoir tout le monde sur quelques photos que d’avoir 34 photos différentes avec 8 personnes manquantes à chaque fois. Cette photo, les mariés l’auront et ils se feront un plaisir de vous la remettre. Et en plus, tout le monde y sera! Truc: Durant la soirée ou durant le cocktail, pendant que le photographe fait les photos de couple, profitez-en pour vous photographier entre amis!
3- Les moments importants
Durant la cérémonie, il y a pleins de petits moments importants. Le baiser, l’échange des alliances, l’entrée, la sortie… Laissez le champs libre au photographe durant ces instants. Ce n’est vraiment pas le temps de vous lever et d’aller vous installer devant le photographe. Encore une fois, pour avoir la meilleure photo possible pour les mariés, restez à votre place. Il n’y a rien de plus décevant pour des mariés que d’avoir une photo où ils échangent des alliances avec un bout de tête du beau-père qui prenait aussi une photo. Laissez aussi l’allée libre lors de l’entrée et de la sortie des mariées, c’est très fâchant pour un photographe d’avoir quelqu’un qui s’installe dans le milieu de la rangée en avant des mariés et qui gâche notre prise de vue. Truc: Encore une fois, rien de mieux que de rester à votre place. Pensez à laisser les allées libres.
4- Pour les photos, le centre d’attention c’est le photographe
Lors des photos de famille, n’essayez pas de reprendre les mêmes poses que le photographe. Je prends environ 5-6 minutes pour placer une famille de 10 personnes. Celle-ci est enfin prête, mais «surprise», j’ai 3 autres personnes qui s’installent à côté de moi pour prendre aussi cette pose. «Regardez-moi», «Hey tout le monde, j’en veux une aussi», «iciiii», «Ptttsss!»… Première photo, la maman de la mariée regarde celui à ma droite, deuxième photo le marié et la mariée regardent à gauche et à droite, troisième photo tout le monde regarde vers moi sauf la grand-mère qui ferme les yeux, quatrième photo le grand-père regarde à gauche et les enfants à droite, cinquième la grand-mère commence à avoir les jambes faibles… Au bout de 10 photos, ça continue et tout le monde commence à être extrêmement tannés de ne plus savoir qui regarder. J’en prends le double, le triple, je parle plus fort… Je suis sur le bord d’allumer un feu et de faire des signaux de fumé pour attirer l’attention de tous… C’est peut-être le moment de me laisser travailler. Du temps perdu, simplement parce que vous avez décidé de ne pas me simplifier la vie. Truc: Si vous voulez des photos de ces personnes, encore une fois, le photographe les aura prises pour vous. Vous n’aurez qu’à les demander aux mariés. Si vous voulez les prendre vous-même, attendez que le photographe ait terminé et que les personnes se soient déplacées pour refaire une pose ailleurs. On sauvera du temps et on conservera la bonne humeur de tous.
5- La bonne humeur
La journée d’un mariage, je n’ai pas le mandat d’être une professionnelle désagréable et arrogante. Je serai concentrée, mais je serai aussi de très bonne humeur. Je veux profiter de la journée, savourer les petits moments et même parfois verser une petite larme si l’envie m’y prend. J’ai le privilège d’être invitée à un endroit où normalement je n’aurais jamais été invité. C’est un privilège qui m’est accordé. Comme c’est un privilège pour les mariés d’avoir un photographe qu’ils apprécient. Personnellement, j’ai une relation très amicale avec mes clients. On blague, on parle. Je replace la robe de la mariée lorsque sa brassière décide de se montrer, je fais signe discrètement lorsqu’un invité a quelque chose entre les dents, je replace le noeud papillon du garçon d’honneur, je développe une complicité avec les demoiselles d’honneur… Et ça, ce n’est pas parce que c’est mon boulot, mais bien parce que j’aime ça. De votre côté, soyez sympathiques. Oui, il peut faire chaud. Oui, il peut pleuvoir. Oui, votre mascara est peut-être moins waterproof que vous pensiez. Oui, vos souliers vous font peut-être mal… Mais pourquoi s’en faire avec de si petits détails pour une si belle journée? Je veux en profiter autant que vous, souriez, c’est un beau moment!
Bien que ces avertissements soit pour les invités, il va de soi que tout photographe doit aussi être respectueux des invités. Arrivez avec une bonne attitude est toujours l’idéal. L’arrogance n’est pas la bienvenue et pensez surtout à vous amuser!
photographe, mariage, marié, photographie, photographe de mariage, québec

Plus
d'articles