Personnel: À l’aube de mes 23 ans

photographe, jeune photographe, québec, photographie, studio de photo, entrepreneur
Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Chaque année, avant mon anniversaire, je repense à l’année que je viens de vivre. Le 8 mai, dans 3 jours, je fêterai mon 23e anniversaire. Je vous dirai les typiques phrases «Ça passe tellement vite», «je n’ai rien vu aller». Et c’est vrai. Le temps, on ne peut pas y échapper et c’est à peine si il m’a laissé profiter de ma 22e année.
Mes 22 ans ont débutés en plein dans la maladie de ma maman. Déprime, stress, questionnement… Ce fut une grosse année. Une année à être aussi uniquement travailleuse autonome. Du point de vue professionnel, c’était une année magnifique. Beaucoup de clients, plusieurs contrats et de plus en plus de fidélité envers mes services. Les gens qui ont essayés mes services parlent souvent de moi en bien. D’autres me détestent parce que je tiens un blog d’opinions. Il y en a pour tout les goûts cette année. Mais surtout, des clients que j’adore qui reviennent me voir régulièrement. Par contre, du point de vue personnel, ça été difficile. Vivre dans la possibilité qu’un proche peut mourir, ça fait mal. Ça rend craintive face à l’avenir, ça donne des frissons. Par contre, j’ai réussie à garder le morale et à y croire… Pourquoi? Parce que ma sphère professionnelle allait bien et que vous, chers clients me faisiez sentir que vous étiez avec moi tout au long de cette épreuve. Vous pouvez en être fiers! C’est vous qui m’avez fait garder le cap lorsque la maladie et le stress envahissait ma vie. Merci.
À 22 ans, j’ai réalisé mon premier voyage dans le Sud, celui-ci m’a confirmé que ce ne serait pas la dernière fois. J’ai aussi fait mes premiers gros contrats corporatifs avec Desjardins et Perlimpinpin. J’ai terminé mon BAC en arts visuels que je peux ajouter à mon DEC en graphisme que j’avais déjà. J’ai aussi acheté ma première maison, en plus d’y avoir un studio que je pourrai enfin aménager comme je le veux vraiment. J’ai joint l’équipe de divasenligne.com et mon blog en a fait jasé plus d’un. Avoir 22 ans et être à son compte, c’est aussi rester à la maison lorsque les autres sortent le vendredi soir comme je travaille le samedi matin. C’est aussi travailler plusieurs heures pendant que mes amis travaillent à temps partiel. C’est aussi gérer sa vie d’adulte avant les autres de mon âge. Mais ce fût aussi avoir une année à repousser mes limites.
Malgré tout, je suis très fière de ce que j’ai réalisé à 22 ans. Espérons que mes 23 ans vivront un peu moins d’énergie négative. Je suis prête pour une nouvelle année remplie de bonheur!
photographe, jeune photographe, québec, photographie, studio de photo, entrepreneur

Plus
d'articles