Personnel: Ces moments à moi…

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Vers la fin de l’année de 2014, plus précisément lors de l’anniversaire de ma fille, j’ai pris la décision de prendre un peu plus soin de moi. À vrai dire, c’est peu glorieux, mais c’est en ayant fêté ma fille, épuisée par toute la préparation, ne profitant pas du moment à cause du stress, que j’ai décidé que ma vie et la présence que je devais à ma fille était plus que ce que j’étais. Je ne voulais pas que ma fille ait un modèle de mère toujours angoissée, toujours aux dessus de ses limites, toujours fatiguée… Après 9 mois à porter un bébé et ensuite 1 an m’en occuper, à gérer mon entreprise, à subir les nuits courtes, je ressentais de plus en plus le besoin de prendre du temps pour moi et ce, même si ce n’était qu’une heure dans toute ma semaine.
Olivia est entrée comme une bombe dans ma vie. Je ne me doutais pas qu’elle changerait autant ma routine de vie. Avant, je pouvais travailler quand je voulais, sortir et voyager tout autant alétoirement… Maintenant, le soir à 19h30 c’est correct si je suis en pyjama devant la télé… C’est correct si je ne travaille pas et que je prends du temps avec mon homme. Ça, ça me prenait un bébé pour comprendre. Je remarque aussi avec le concours “la femme de ma vie” que je n’étais pas la seule à m’oublier. À sacrifier tout pour mon enfant, à mener une vie de maman qui néglige qui je suis.
En constantant le tout, j’essaie désormais de prendre une heure par semaine pour moi. J’ai débuté un suivi chez un chiropraticien, car mon épaule en avait besoin depuis plusieurs années… Mais je reportais toujours. Cette fois, c’est du temps pour moi, aussi court soit-il. Temps qui me fait du bien en plus. J’essaie aussi de changer ma manière de penser, pas facile! À la base, je suis quelqu’un qui se souci beaucoup de ce que pense les autres. Je dois être bien habillée, bien paraître, être de bonne humeur, souriante, répondre aux normes finalement. Et bien, aujourd’hui, je suis assise dans un garage et j’ai enlevé mes bottes pour être confortable! C’est futile comme geste, mais c’est le genre de geste que je n’aurais jamais fait par peur d’avoir l’air idiotte. Et bien aujourd’hui, que j’en vois un me dire que ça n’a pas d’allure! Moi, ça me fait du bien et j’ose croire que ça ne dérange personne!
Là où je veux en venir, c’est que les mamans, je vous invite à prendre le temps. On a un rythme de vie de fou. On néglige les plus belles années de nos vies, mais aussi de celles de nos enfants pour être parfaite. Pour être celle qui sera jolie, en forme, qui cuisinera bien, qui aura une maison propre, qui aura une vie sociable, un travail dans lequel elle performe…. Mais la perfection, est-ce que ça vaut plus que le bonheur? Non, jamais!
Allez prendre un café toute seule en regardant la neige tomber, allez magasiner des chocolats pour vous, couchez vous dans votre lit et fixer le plafond, prenez une marche en écoutant votre musique préférée… Dès qu’on a des moments libres, on a toujours tendance à s’occuper par le ménage, le lavage, la cuisine, les obligations etc. Ça ne tuera personne si vous prenez une heure et surtout, ça vous rendra plus heureuse. Une maman heureuse (mais pas parfaite!) est une meilleure maman. C’est aussi simple que ça!
 
 

Plus
d'articles