Photo/graphe ou photo/copieur?

plagiat, copie, droit d'auteur, photographe, studio photo, bébé, enfant, sarah tailleur,
Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Tous les domaines artistiques, que ce soit le graphisme, la photographie, la peinture ou encore le cinéma sont sujets à être plagiés. Dès qu’un projet est mis en ligne ou publié, que ce soit sur Internet ou encore en version imprimée, on s’expose au risque. On ne peut pas savoir qui verra notre art, mais surtout comment il sera utilisé. C’est un risque que nous n’avons pas le choix de prendre, car si on ne montre pas notre travail, qui est-ce qui se l’offrira?
Parfois, ça va plus loin qu’une photographie identique. On peut se faire plagier une promotion, un concours, une idée ou encore un texte. Ce qui est difficile pour un artiste, c’est qu’il n’aura jamais la confirmation qu’il s’agit d’une copie réelle de son travail. On supose, on regarde à maintes reprises la copie, mais on ne peut pas dire si c’est du plagiat. Parfois, on en vient même à se demander si on a fait notre version de l’oeuvre avant ou après l’autre. Lorsqu’on débute dans le domaine et même lorsqu’on fait ce métier depuis longtemps, le plagiat peut nous forger une réputation difficile à faire oublier. Je crois que dans le domaine, la meilleure façon d’avoir des ennemis est de trop s’en inspirer.
À notre première photographie copiée, c’est la panique. On ne sait pas quoi faire. On a le goût d’aller en attaque et dire à tout le monde que ce photographe X nous a copié. Avec le temps, on fini par passer par dessus. On se dit que le seul moyen d’être différent est de toujours chercher à être meilleur. Ça nous aide à repousser nos limites. Par contre, nous n’oublions jamais le nom de celui qui nous a copié.
Qu’est-ce qu’un photo/graphe?
Un photographe est un artiste à la base. Il créé et s’inspire en étant unique. Il a un style bien à lui et seulement en voyant une de ces photographies, on saura que c’est bien celle de tel photographe et non de l’autre. Ses photographies sont sa signature et lui permette d’être différencié. Un photographe qui voit une photo qui lui plaît s’en inspira, sans copier. Ce qui veut dire qu’il analysera la photo afin d’être capable de mettre des mots sur ce qu’il aime. Il sait si c’est l’ambiance de couleur, le traitement de retouche, la lumière utilisée etc. Il ne fera donc pas un copier/coller, mais adaptera ce qu’il aime à sa façon, à son concept. Il est un artiste dans l’âme.
Qu’est-ce qu’un photo/copieur?
Un photocopieur a un style qui ressemble à tout le monde. Il ne ressort pas du lot et est un peu passe-partout. Il a peu de respect envers le travail de photographe, car il le fait avec facilité. Lorsqu’il voit une photographie qu’il aime, il tente d’en refaire une copie. Il voudra faire exactement la même chose, du concept à l’habillement, en passant par la lumière et l’angle de vue. On pourra mettre les 2 photos côtes à côtes pour se dire «ouin, c’est vraiment pareil». Ça c’est un photo/copieur. Il ne se vantera jamais de la source de son inspiration et se l’attribuera sans problème. Il n’est pas un artiste dans l’âme, car il lui est impossible de créer seulement par lui-même. Il veut souvent seulement vendre.
Que vous soyez écrivain, peintre, photographe, graphiste ou encore musicien, faites-vous confiance et créez!
plagiat, copie, droit d'auteur, photographe, studio photo, bébé, enfant, sarah tailleur,

Plus
d'articles