Séance photo: Grincheux qui n’aimait pas les photos

sarah tailleur, photographe, photographie, père, homme, séance photo, québec, famille, maternité
Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Les séances photos sont souvent une affaire de filles! Ce sont les filles qui veulent de belles photos, des souvenirs et qui tiennent souvent à ce que toute la famille passe en studio. Je ne dirais pas que les hommes détestent tous se faire photographier, car certains sont très à l’aise. Par contre, certains deviennent très grincheux lorsque vient le temps de rencontrer la photographe. Mais où en est l’intérêt?
Pour un photographe, rien de plus intéressant que des clients qui sont ouverts et qui arrivent avec le sourire. Ça laisse place à la créativité et on peut rigoler tous ensemble. La séance roule bien et il n’y a pas de temps mort. De croire qu’une séance photo est purement obligatoire et plate, c’est faux. Mon but, c’est d’avoir du plaisir avec vous, de rire, de blaguer, de créer. Je ne suis pas une artiste frustrée, ni une reine du silence. D’ailleurs, plusieurs hommes m’ont confiés avoir apprécié ou même «moins détesté» leur prise de vue en ma compagnie. C’est toujours bien ça!
Donc,  les hommes voici 5 commandements pour vous préparer à la séance. Les filles, faites-le lire à votre homme!
1- Ta bonne humeur tu garderas
Quand même bien que tu décides d’avoir l’air bête. De déranger tout le monde, de faire comprendre à la planète entière que tu n’as pas le goût d’y être, ça ne change rien pour moi. Mise à part que tu créés une ambiance de «merde», je ne trouve pas meilleur mot. De plus, ce n’est pas toi qui sera deçu d’être laid sur les photos, mais peut-être bien ta fille plus tard qui aurait aimé avoir un papa souriant. Mais non, tu préfères être grincheux. Un peu comme un enfant de 2 ans… Si tu collabores, ça ira mieux!
2- Ton optimiste tu montreras
Au lieu d’arriver en me disant à quel point tu n’as pas envie d’être ici, que tu hais les photographes, que tu n’es pas photogénique… Arrive en te disant que ça ne sera pas si pire, que tu feras ce qu’on te demande. Je t’en demande même pas plus, juste que tu fasses ce que je demande. Si tu me vois déjà comme étant la pire personne que la terre ait porté, il y a des chances que tu y crois. Il y a aussi des chances que tu fasses de mauvaises photos à force de faire une fixation là-dessus.
3- Ta blonde tu combleras
Elle porte un bébé depuis +-35 semaines, elle a grossie, n’entre plus dans ses pantalons, elle a les pieds enflés, elle a des nausées, mal au dos et elle devra accoucher dans quelques semaines. Pourrais-tu s’il-vous-plaît faire ton effort de guerre et être sur les photos? Elle a le goût d’avoir des souvenirs, elle ne sera probablement pas enceinte 14 fois dans sa vie. Offre-lui ce petit plaisir. Oui, pour toi c’est peut-être quétaine. Oui, pour toi c’est toi c’est peut-être pas utile. Mais oui, pour elle ça se peut que ce soit très important. T’accompagner au Salon de l’auto, penses-tu qu’elle avait tant le goût que ça?
4- Ton savoir-vivre tu exploiteras
De commencer à nous raconter à quel point être photographe est un métier pourri, à quel point ta blonde est grosse, à quel point ton enfant a les dents croches, à quel point son linge est pas à ton goût… Come on! C’est pas parce que tu es chez le photographe que c’est le temps de mettre le paquet en méchanceté.  Tu veux vraiment nous montrer que tu es un «king», que tu es capable de «scraper» à toi seul une séance parce que tu ne voulais pas venir. BRAVO! Donnez-lui le prix!
5- Ton aide tu apporteras
Ta blonde a besoin de toi pour attacher sa robe, fais-le simplement. Je suis certaine qu’elle t’a déjà aider à tenir tes clous quand tu posais une tablette. C’est un petit geste, mais qui fera qu’elle appréciera ta présence. Ton plus vieux court partout, ton plus jeune vient de renverser son lait par terre… Peux-tu lâcher ton cellulaire et nous aider à calmer le tout? Ce n’est pas parce que ta blonde a insister à faire une séance qu’elle est devenue monoparentale.
Somme toute, la majorité des séances vont bien. Habituellement, après une dizaine de minutes, l’homme comprend que c’est très facile. De plus, je prend la peine de faire les poses avec les gars en premier pour qu’ils puissent ensuite s’asseoir et relaxer. Les grincheux, allez, un peu de discipline!
Voyez cette photo, je suis prête à parier que ce papa a trouvé sa séance plaisante.
sarah tailleur, photographe, photographie, père, homme, séance photo, québec, famille, maternité
 

Plus
d'articles