Séance photo : L’évolution d’un concept!

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

L’aide à la création de concept est un service que j’offre exclusivement aux gens qui réservent une séance avec moi. Ça fait partie de mon service et c’est une inclusion à mes tarifs. Donc, au-delà de la prise de vue, des photographies et de la retouche, vous payez aussi pour un accompagnement lorsque désiré. Un service qui vous rassure beaucoup, mais aussi qui m’aide à vous offrir un résultat à la hauteur de mes ambitions!
Environ 6 semaines avant leur rendez-vous, mon adjointe communique avec mes modèles pour établir avec eux de la stylistique de la séance. Certains privilégieront les poses sans accessoire, sans concept, pour obtenir un look classique.  Ils axeront le résultat sur leurs vêtements plus que sur les ajouts d’accessoires. Je leur conseille alors d’en apporter plusieurs tout simplement. D’autres voudront un résultat très coloré et à la limite du festif. Peu importe le style recherché, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises approches. J’aime offrir à mes clients des résultats qu’ils aimeront. Point. Je ne cherche pas à convaincre quelqu’un qui aime le classique de devenir marginal et l’inverse est aussi vrai. Mon rôle est d’adapter mon style et mon approche à vous, afin de vous offrir des souvenirs qui vous plairont à vous. C’est bien ça l’essentiel non? L’expression «adapter mon style» est importante. Évidemment, que vous aimiez le classique ou les concepts, c’est avant tout avec moi que vous collaborer. Et moi, je viens avec un style photo. Il est évident que si vous me demandez de réaliser le style d’un autre photographe, je n’aurai pas de plaisir à créer et vous serez sans doute pas satisfaits du résultat puisque je m’y investirai pas autant que si vous êtes prêts à vous lancer dans mon style, celui avec lequel j’aime créer. Par contre, je peux m’inspirer de ce que vous me montrez pour l’adapter à ma vision. On travaille en étroite collaboration, d’égal à égal. Jamais je ne vous oblige à rien, je propose des concepts que vous choisissez de faire ou non. Je ne vous traiterai jamais comme étant moins important que mes idées et j’espère que vous ne me traiterez jamais comme si j’étais à la merci des vôtres. C’est hyper important pour moi que notre relation de création soit amicale et courtoise.
Bref, je voulais vous montrer l’évolution d’une idée. Le fameux «Comment ça se passe?» derrière une foule d’idées et de concepts que j’ai pu réaliser avec le temps. Ceux qui vous font sourire ou que vous trouvez géniaux! Donc, si vous décidez que vous aimeriez avoir au moins un concept pendant votre séance, ma première étape consiste à vous connaître. Vous recevrez un questionnaire concernant vos goûts, vos passions et vos personnalités. Évidemment, plus vous me donnez de détails, plus je peux vous fournir des idées personnalisées. Si vous me répondez «Pas vraiment» ou «Rien de particulier» à toutes les questions, c’est dommage, mais vous n’aurez aucune idée de ma part. Je ne peux pas vous inventer une passion. C’est votre boulot de m’aider à faire le mien. Ensuite, quand j’ai vos réponses, je pense. Parfois, je peux être 1 semaine avec un courriel en tête, je cherche LE concept pour vous. Ça trotte sans arrêt et puis «BANG» une éclair de génie! Alors, quand j’ai trouvé quelques idées, je vous réécris pour vous faire part de mes suggestions. À ce moment, c’est le festival des liens Pinterest. Pas que je vous dise qu’on copiera un concept, car ce n’est vraiment pas mon genre, mais bien parce que je vous «garoche» une tonne d’inspiration pour vous aider à comprendre l’idée que j’ai en tête. Elles sont parfois tellement abstraites, ça m’aide à vous aider!
Voici un exemple d’échange avec une cliente suite à ses réponses de questionnaire jusqu’à la réalisation de son concept!
Cliente: «Nous préférons conserver l’idée du voyage. Côté destination, nous avons voyagé à différents endroits, allant des voyages tout inclus dans le sud (Panama, Jamaïque, Mexique, Cuba), à l’Europe et le continent américain. J’ai même voyagé enceinte de bébé.»
Sarah: «Voici mes idées concernant le thème du voyage. Je te montre des inspirations, évidemment, je ne m’attends pas à ce que tu fasses exactement la même chose. J’ai vu un élément que je trouve intéressant. Tu pourrais acheter des vieilles cartes routières (il y en a au Dollorama habituellement) et faire une guirlande qu’on suspendrait.  https://www.pinterest.com/pin/532198880943728697/

J’aime bien aussi cette idée, de prendre des bouts de carte et de faire des coeurs aux endroits où vous êtes allés comme tu dis que vous êtes allés à plusieurs endroits. On pourrait coller ces bouts de cartes sur un fond. Des coeurs que tu dessines ou découpes, il t’en faudrait un gros pour le tenir devant ta bedaine comme étant ta prochaine destination. https://www.pinterest.com/pin/536983955547244010/

Dans les deux cas, il faut t’habiller dans les teintes des accessoires. Par exemple, si les cartes sont vertes, beiges et bleues, les coeurs rouges… Tu pourrais avoir une camisole bleu pâle et un jeans. Comme les cartes sont très texturées, évites de porter un motif. En espérant que ça t’inspire! Évidemment, tu n’es pas obligée de les faire les deux, tu pourrais plutôt les joindre en réalisant une guirlande de coeur avec des déchirures de carte à coller ou encore en faire qu’un seul des deux. À toi de voir!»

Avec une pièce-jointe d’un croquis:

Cliente: «Suite à tes suggestions, voici ce que j’ai réussi à préparer. Selon toi, est-ce que ça du bon sens (grosseur, matériaux utilisés, couleur, etc.)? Je joins quelques photos de mon bricolage.»



Sarah: «C’est parfait! Pour toi, l’idéal serait: camisole/t-shirt blanc et jeans, camisole blanche et pantalon coloré que ce soit rouge ou bleu, camisole/t-shirt bleu pâle et jeans ou pantalon blanc, chandail/t-shirt rouge avec jeans. En autant qu’on garde des teintes similaires aux cartes»
Le résultat:
Alors, voilà…C’est comme ça qu’on créé des concepts! Je fournis les idées, vous fournissez le matériel et on s’amuse à avoir des photos uniques… Car c’est vrai, elles sont uniques, il n’y a personne qui aura la même photo que vous quand on procède de la sorte. Quand on copie oui, mais quand on s’inspire, non. Et moi, j’aime l’inspiration!

Plus
d'articles