La vérité du «Smash the cake»

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Le «Smash the cake» ou séance photo pour le premier anniversaire de bébé est une demande populaire. Popularisée aux États-Unis, elle est désormais bien connue au Québec et régulièrement réalisée par les photographies d’ici. Le principe du «smash the cake» est simple, on fera faire un immense gâteau pour la fête de bébé et celui-ci devrait le détruire devant la photographe. Maintenant, voici plutôt la vérité du «smash the cake» par une photographe professionnelle d’expérience. Des «smash the cake», j’en ai réalisé plusieurs!

Attentes des parents VS «Smash the cake»

Les parents attendent ce moment et ont hâte de voir bébé manger son gâteau d’anniversaire avec appétit. Ils s’imaginent bébé, les deux mains dans le crémage, la face pleine de gâteau. Quelques ballons mignons en arrière-plan ou un décor grandiose. Bébé aura du plaisir, on rira et il sera heureux de vivre ce moment magique. Son gâteau de premier anniversaire sera complètement détruit et nous aurons de merveilleuses photographies de la part de notre photographe. Si vous souhaitez continuer de vivre dans le déni, c’est ici que votre lecture s’achève concernant le «smash the cake».

La majorité des bébés détestent le «smash the cake»

La majorité des bébés que je reçois dans mon studio de photographie pour leur «smash the cake» n’aiment pas leur expérience. On ne parle pas d’un cas isolé, mais d’environ 6-7 bébés sur 10 qui ne participeront pas à leur «smash the cake». Pas que je ne sois pas bonne photographe ou que bébé n’est pas heureux, mais plutôt que la situation est fortement inhabituelle pour eux.

Gâteau «smash the cake» trop sucré

Un bébé de 1 an a généralement une alimentation plutôt de base. Il mange peu de sucre et peu de sel. En fait, il a encore une alimentation très saine. Il vient de découvrir la carotte qu’on lui demande de manger de grosses bouchées du sucre artificiel qui ressemble en rien à ce qu’il est habitué de manger. Plusieurs bébés grimacent dès la première bouchée, j’ai même déjà vu des bébés vomir ou avoir des hauts le coeur pendant la séance «smash the cake». Il existe des alternatives moins sucrés qui peuvent peut-être aider. Il ne faut pas oublier que l’adulte a des souvenirs positifs axés sur le gâteau, mais pas le bébé de 1 an qui est en phase découverte.

Peur du gâteau «smash the cake»

Celle-là, je ne peux pas encore l’expliquer, mais psychologiquement, il se passe de quoi. Certains bébés ont littéralement peur du gâteau. C’est un élément d’une forme, d’une texture et d’une couleur inhabituelle. L’inconnu peut faire peur à quelques bébés du lot qui ne voudront pas s’approcher de leur gâteau pourtant si merveilleux. Les parents insistent, le bébé hurle et le gâteau reste intact. On tente de lui montrer que le gâteau n’est pas dangereux. Ça arrive plus souvent qu’on le pense!

«Smash the cake», pas tellement «smashé»

Une bouchée et c’est assez. Le gâteau est en fondant tellement solide qu’il ne peut même pas planter sa main à l’intérieur. Mieux, il sort du frigo et est dur comme de la roche. Alors que les parents pensent que bébé mangera le 3/4 du gâteau, la vérité c’est plutôt que bébé va prendre maximum 3 bouchées et laissé le gâteau quasi intact avant de tenter de prendre la fuite. Papa ou maman finira la main dans le gâteau pour donner l’impression qu’il a changé. Rares sont les gâteaux grandement «smashés».

Ballon qui éclate lors du «smash the cake»

Les décorations et les confettis sont parfois plus attrayantes que le gâteau pour les bébés. Certains bébés passeront leur séance photo à vouloir attraper un ballon et le serrer fort… Trop fort! BANG! Un ballon éclate, bébé a la peur de sa vie et ne veut plus rien savoir d’être là. Ça, c’est sans parler des confettis que bébé mange en plus grande quantité que le gâteau de premier anniversaire. Un décor, c’est joli, mais ça attire drôlement l’intérêt d’un bébé de 1 an aussi. Même plus qu’un gâteau!

Des alternatives au «smash the cake»

Sachant que bébé a de bonnes chances de ne pas toucher à son gâteau, est-ce que ça vaut la peine d’investir autant dans celui-ci? C’est à vous de réfléchir. Par contre, il y a des alternatives pour le premier anniversaire de bébé:

  • Cupcake: Un petit gâteau crémeux au lieu d’un immense gâteau. C’est plus facile à prendre dans les petites mains de bébé et ça fait moins de gaspillage.
  • Beignes: Tout comme le cupcake, le beigne est facile à prendre. Son succès est aussi beaucoup plus grand que le gâteau. Il existe tellement de beaux beignes maintenant!
  • Décorations de fête: Même s’il n’y a pas de gâteau, c’est tout à fait possible d’utiliser des décorations de fête pour réaliser une photographie d’anniversaire. Apportez une banderole, des ballons et des guirlandes colorées. Je vous garantie que bébé jouera avec!
  • Accessoires de fête: Un livre qui parle du premier anniversaire, un livre ou une revue de recettes de gâteaux, un tableau de premier anniversaire ou le chiffre 1.

Vous aimeriez marquer la premier anniversaire de votre bébé? Une mini séance photo bébé est une excellente possibilité pour sa patience.

Plus
d'articles