Utilisation personnelle ou utilisation commerciale?

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

En photographie, il existe deux types de licences concernant les droits d’utilisation autorisée par un photographe. Le client, en signant un contrat avant la prise de vue, accepte ces règles d’utilisation. En tant que photographe professionnelle qui effectue autant de la maternité que du corporatif, je reçois régulièrement des questions sur les utilisations permises. L’utilisation personnelle (privée) ou l’utilisation commerciale, de quelle licence avez-vous réellement besoin?

Licence d’utilisation personnelle en photographie

La licence d’utilisation personnelle est la plus commune pour un photographe professionnel de particuliers. C’est votre séance photo de famille ou celle avec votre chien! Il s’agit de l’utilisation permise dans le cadre de la vie personnelle du client. C’est généralement les photographies qu’on affichera sur notre mur, qu’on mettra dans nos albums de famille et qui sera privée. Vos photographies ne serviront pas à la promotion de quiconque et ne seront pas en lien avec une entreprise. Vous les partagerez peut-être sur votre compte Facebook personnel, mais leur utilisation Web restera limitée. Lorsque vous réalisez une séance photo de famille, de maternité ou encore de couple avec moi, c’est l’utilisation personnelle qui sera autorisée.

Licence d’utilisation commerciale en photographie

La licence d’utilisation commerciale est celle qui est vendue lorsqu’une photographie est utilisée dans le cadre de votre vie professionnelle. Généralement plus dispendieuse, l’utilisation commerciale encadre la promotion d’une personne physique, d’une entreprise, d’un service ou d’un produit. Elle n’est pas réalisée pour votre album photo personnel à la maison, mais plutôt sur votre site Web. Le photographe prend pour acquis que son travail mérite plus grande rénumération puisqu’il servira à générer des profits et obtiendra une plus grande visibilité. Pourquoi utiliser une licence d’utilisation commerciale en photographie?

Votre portrait sur LinkedIn

Votre portrait corporatif sert à faire votre promotion. La preuve, vous voulez l’utiliser sur un média social axé sur la vie professionnelle et les entreprises. Si vous voulez l’utiliser sur LinkedIn, je vous annonce qu’il s’agit d’une utilisation commerciale.

Générer des profits sans utilisation commerciale

Si votre photographie sert à générer des profits que ce soit en présentant un produit, un service ou une personne physique dans le but de faire bien paraître votre vie professionnelle, c’est commercial!

Site Web et branding

Vous aurez besoin de votre photographie sur votre site Web, dans une brochure ou dans une publicité? C’est une utilisation commerciale!

Page Facebook d’entreprise

Une page Facebook d’entreprise ou de service permet de vendre un bien ou un service. Que vous soyez courtier immobilier, designer, dentiste ou même influenceur, une licence d’utilisation commerciale est obligatoire pour utiliser des photographies sur votre page.

Décorer une entreprise

Vous aimeriez décorer votre entreprise avec les photographies de votre famille? Vous souhaitez utiliser une photographie de la séance photo de votre bébé en vitrine? Vous souhaitez faire des cartes de Noël pour vos clients? Si votre projet implique de contribuer à l’image de votre entreprise ou service et qu’elle sera vue par des clients (pas des amis dans votre salon), c’est une utilisation commerciale!

Et le crédit photo?

Une croyance populaire en photographie est de penser qu’un crédit photo efface toutes les utilisations commerciales non-autorisées. C’est totalement faux! Bien qu’apprécié, un crédit photo ne permet pas l’utilisation commerciale d’une photographie à utilisation personnelle. Donc, ce n’est pas en mentionnant votre photographe sur la page de votre compagnie de biscuits qu’il autorise que vous promouviez vos services avec sa photo. Votre utilisation demeure illégale.

Utilisation illégale d’une photographie personnelle pour du commercial

Sachez qu’il est toujours possible de communiquer avec votre photographe pour en savoir plus sur les droits d’utilisation de vos photographies, mais aussi pour en faire l’achat. Des frais de vente de licence commerciale peuvent être facturés après la séance photo. Votre photographe est cependant en droit de refuser. Vous décidez de l’utiliser quand même? Votre photographe est en droit d’exiger un paiement pour utilisation illégale incluant une pénalité. S’il est rusé, il peut même attendre pour que vous l’utilisiez plus longtemps pour vous facturer une plus grosse somme. Il est généralement facile pour un photographe de prouver une utilisation illégale en montrant le contrat signé par le client et l’utilisation problématique. Aux petites créances, vous ne tiendrez pas la route!

Maintenant, vous n’avez plus aucune raison de faire une utilisation illégale. En achetant les bons droits d’utilisation et en étant transparent avec votre photographe quant à vos besoins avant une séance photo, vous vous assurez de respecter le métier. Besoin de photographies pour votre entreprise? Il me fera plaisir de faire vos photos… À utilisation commerciale!

Plus
d'articles