Sarah Tailleur Photographe : Adjointe-administrative recherchée

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Ce matin, j’ai reçu une annonce qui me donne le coeur gros (très gros), je l’avoue. Mon adjointe et amie Stéphanie, qui devait normalement être à mes côtés jusqu’à la fin de sa maîtrise, s’est aperçue dans les dernières semaines qu’elle n’arriverait tout simplement pas à gérer vie de famille avec ses quatre enfants, études et emploi d’adjointe en septembre prochain. Ce n’est donc pas en mauvais terme que nous nous quittons (et professionnellement uniquement), mais bien parce que le temps pour réaliser ses diverses tâches est de moins en moins présent. Je suis donc à la recherche d’une nouvelle perle pour remplacer celle-ci qui devra recevoir une formation en août pour débuter dès septembre prochain. Quelques mots de Stéphanie:
«C’est en ce 19 juin que j’ai annoncé à une amie qui m’est très chère, une collègue, que je quitterai mes fonctions prochainement. Je sais, ce genre d’annonce est plus que fréquente dans le monde entier et je ne devrais pas m’en faire. Cependant, pour moi ce travail en était un qui répondait parfaitement à mes attentes professionnelles. Les raisons de mon départ sont simples; Dans quelques semaines, j’entamerai des études universitaires de deuxième cycle afin de réaliser mon rêve de devenir notaire. En constatant la future charge de travail que ces études demanderont et en entendant un de mes enfants me réclamer, j’ai réalisé que c’était impensable de penser réussir tout cela au rythme que je vis mon quotidien présentement. L’échec de mes études et mon absence auprès de mes quatre enfants n’étaient pas des options envisageables. J’ai donc choisi de mettre la pédale douce professionnellement. Ces petits êtres méritent une maman qui jouera avec eux, qui écoutera leur histoire-parfois-sans-fin de leur journée d’enfance. Ces quatre petits êtres méritent une maman qui réussira et qui pourra leur donner tout ce dont ils ont besoin.
C’est donc avec une grande tristesse, mais après mure réflexion, que je passerai le flambeau du poste d’adjointe-administrative de Sarah Tailleur Photographe à une personne qui aura le temps et la passion de s’y consacrer. Je conseille sincèrement à tous ceux et celles qui se cherchent un emploi à temps partiel de considérer cette offre. Le travail effectué avec Sarah en est un de coopération. Jamais je ne suis considérée comme une employée, mais toujours comme une collaboratrice. Ensemble, nous discutions tous les jours afin d’offrir le meilleur service à la clientèle qui soit. Je réalisais toutes mes tâches directement de mon domicile, sans avoir à me déplacer et selon l’horaire qui me convenait le mieux. Parfois le jour, parfois le soir. La prise de rendez-vous, la gestion de l’horaire et de la correspondance, la préparation et la confirmation des séances, l’émission de factures et la consultation sont toutes des tâches que je dois accomplir. 
Ce travail m’a permis de me réaliser tant professionnellement qu’humainement. Autant de futures mamans excitées, quelques-unes parfois anxieuses. Autant d’histoires joyeuses et parfois tristes. Mais toujours des clients reconnaissants, enchantés, fiers. Au risque de paraître «quétaine», c’est grâce à vous que j’ai tant apprécié ce travail. Vous étiez la paye qui en valait le plus la peine. Je vous remercie d’avoir été compréhensifs durant la transition de mon arrivée et je vous remercie d’avoir été si parfaits tout au long de cette période. Il me fera un plaisir de continuer de «liker» vos photos et de sourire à voir vos enfants grandir, à voir votre couple évoluer et à trouver vos idées de concepts si originales!»
Je recherche donc mon âme-soeur professionnelle. Celle qui jasera avec moi tous les jours, qui rira avec moi des demandes farfelues, qui travaillera avec un brin de folie comme j’aime si bien le faire. J’espère que celle-ci restera, cette fois, longtemps à mes côtés et que la chimie se créera aussi bien que précédemment. Le poste d’adjointe se fait de votre domicile aux heures qui vous conviennent, vous n’avez pas à venir chez moi, il n’y a que quelques rencontres pendant l’année. Vous devez toutefois être joignable aisément de jour lorsqu’il faut effectuer des retours d’appels dans les heures ouvrables. Cet emploi convient donc moins bien aux personnes qui travaillent tous les jours de 9h00 à 17h00. À chaque semaine ou mois, selon votre préférence, vous devrez me produire une facture de vos heures afin d’effectuer le paiement puisque vous agissez à titre de travailleur autonome. On parle habituellement de 22 heures par mois. Ce n’est pas un emploi où vous ferez un nombre exact d’heures par semaine, car la demande est très variable. Ce sera généralement entre 2 et 8 heures. Vous n’avez pas à connaître la photographie, simplement aimer mon travail et avoir le goût de vous y investir est une bonne base! Je ne cherche donc pas un assistant-photographe, mais bien une adjointe.
Si un tel emploi vous intéresse ou vous aimeriez obtenir plus d’informations, veuillez nous faire parvenir votre curriculum vitae et une lettre de présentation à photo@sarahtailleur.com
Blog265

Plus
d'articles