Personnel: Un gros contrat pour l’automne…

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Depuis un peu plus de 5 ans, tantôt comme photographe indépendante, tantôt comme employée, j’ai photographié probablement plus de 300 femmes enceintes. Ça c’est sans compter les enfants, les bébés et les familles qui sont aussi passés devant mon objectif. Savourant ces petits moments de leur vie, entrant dans l’intimité de plusieurs… Essayant d’imaginer quand ce serait mon tour de vivre cette épopée. À essayer de comprendre comment je pourrais avoir une entreprise et un bébé. À essayer d’imaginer comment vivre une parcelle de ma vie personnelle à travers ma vie professionnelle. J’ignore encore comment je ferai, mais il faudra bien que je m’y fasses comme je suis enceinte de bientôt 13 semaines désormais. Une bedaine qui commence à être difficilement camouflable, des nausées bien présentes et des siestes régulières, une vraie de vraie grossesse!
Ça fait déjà des semaines que mon adjointe et moi se compliquons la vie à ne pas trop vous en dire, à ne pas pouvoir tout vous expliquer. À probablement même nuire à mon propre service à la clientèle à force de ne rien dire. Ne pas réserver de rendez-vous 9 mois d’avance comme je ne savais pas quand je tomberais enceinte, dire que j’aurais un gros contrat en novembre alors que c’est parce qu’en réalité j’accoucherai, mais avouons-le, c’est un gros contrat un bébé! Cacher le tout à un maximum de gens pour dépasser le fameux 12 semaines en paix et ainsi réduire le risque de fausse-couche… Voilà mes dernières semaines de cachoteries. Des semaines compliquées et un peu stressantes. Bien qu’il y ait toujours des risques avec une grossesse, je voulais éviter de vous le dire trop tôt et de faire une fausse-couche. Travaillant avec des mamans, je sais qu’on m’aurait questionnée souvent «Et puis la grossesse?» et de répondre «je l’ai perdu», ça créerait un malaise incroyable, malaise que je voulais éviter plusieurs fois par jour. D’où mon silence jusqu’à aujourd’hui. Je veux donc que vous sachiez que les prochains mois seront très importants pour moi. Mon corps et mon esprit travaillent à créer un bébé et c’est ce qui sera ma priorité désormais. Je veux aider ce bébé à bien évoluer, à être en santé et le tout en étant heureuse. Je continuerai de travailler normalement jusqu’à 37 semaines de grossesse et tomberai en congé de maternité début octobre. Je ne prendrai donc aucun contrat de d’octobre à février 2014. Ceux qui on déjà rendez-vous d’ici là ne seront normalement pas pénalisés, mais je resterai toutefois à l’écoute de ma Doc. Je ferai tout ce qui est en mon possible pour vivre une grossesse sereine et offrir à mon bébé le maximum de chance. Donc, si je dois annuler ou reporter des séances, ce que je ne souhaite pas, je devrai le faire si c’est ce qu’il y a de mieux pour ma grossesse. Ne vous surprenez pas si je ne prends plus de contrats additionnels et que les prochaines disponibilités iront seulement en 2014 à mon retour de congé. J’avais déjà booké mon horaire jusqu’à octobre. C’est lorsque j’ai fait mon test de grossesse positif que j’ai su que j’avais du travail de réserver jusqu’à 37 semaines, alors je ne pouvais qu’arrêter de prolonger mon horaire. Le studio fermera donc normalement 4 mois et mon conjoint prendra le relais de ce congé pour me permettre de recommencer plus tôt. Ne m’en voulez pas de ne prendre aucun rendez-vous cet automne, 4 mois c’est très peu après tout comme congé de maternité et ça je le fais pour mon entreprise et mes clients. Je ne pourrai prendre aucun contrat durant mon congé, car ceux-ci me pénaliseront dans mes prestations de congé de maternité. Donc, je me retrouverais à payer pour travailler, ce que je n’ai point l’intention de faire.
À partir de maintenant, je peux vous le dire de manière claire, si vos enfants sont malades ou contagieux la journée de la séance, je n’hésiterai pas à vous demander de quitter ou d’annuler. Plusieurs personnes travaillant avec des enfants sont en retrait préventif dès leur début de grossesse. D’ailleurs, lorsque je travaillais pour un studio, les femmes enceintes photographes n’avaient plus le droit de shooter et d’être en contact avec les enfants. Elles devaient s’en tenir à visionner les photos et effectuer de la prise de rendez-vous. Pour moi, ce n’est pas une option, étant travailleuse autonome et surtout bookée d’avance, je dois réaliser mes engagements. Je le ferai toutefois selon mes limites. Jusqu’à maintenant, quelques clients ont fait des sélection à la maison à cause de mes nausées matinales, certains ont reportés de quelques jours leur séance à ma demande à cause de rendez-vous médical. Pour la santé de mon bébé et la mienne, je demande à vos microbes de rester à la maison et d’apporter un lot de compréhension en studio. Je veux que vous soyez conscient que je ne le fais pas pour être déplaisante, mais bien parce que c’est une nouvelle situation avec laquelle j’apprend à vivre jour après jour. D’ailleurs, j’ai la chance d’avoir une clientèle ultra compréhensive comme elle est majoritairement constituée de femmes enceintes, comme moi.
J’espère aussi que vous serez présents à mon retour, ça fait un peu peur de prendre congé si longtemps, d’arrêter. Je sais que mon arrêt ne fait pas que des heureux, vous êtes déjà quelques un à m’avoir fait sentir l’inverse. Je n’ai jamais arrêté plus de 2-3 semaines, 4 mois c’est énorme pour moi, mais en même temps si peu pour un congé de maternité. Je ne sais pas comment ça ira, si les clients se trouveront un nouveau photographe, si les gens voudront encore de moi… Présentement, les rendez-vous sont réservés jusqu’à fin avril 2014. Pour éviter de gérer un horaire 1 an d’avance, mon adjointe et moi avons prise la décision de cesser la prise de rendez-vous jusqu’à janvier 2014. De cette façon, j’aurai le temps d’accoucher, de voir comment ça va avec bébé et de sortir l’horaire pour l’été 2014. Bref, j’essaierai de continuer d’alimenter ma page Facebook le plus possible, vous tenir au courant de mes projets et de rester le plus en contact avec vous. J’espère sincèrement que vous serez tout aussi enchantés par mes services, mais à mon retour en 2014 cette fois!
Alors, garçon ou fille?

Plus
d'articles