Personnel: Mon moment d’évasion

marie-sigrid
Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Hier soir, une température fortement énergisante pour une soirée d’avril. Une légère brise sur la nuque, assise sur une terrasse de Limoilou avec ma Marie-Sigrid, je relaxais. En pâmoison devant les gens colorés qui passent, les enfants, les bicyclettes… mais surtout devant un quartier si vivant. Le bruit des paroles, le son des rires. Café et thé froids à la main, nous philosophions à propos de la vie. Tantôt la mort, tantôt la vie. Tantôt le travail, tantôt les vacances. Tantôt les enfants, tantôt l’amour. Nous échangions simplement sur ce qui nous faisait peur, mais aussi ce que nous aimerions accomplir et vivre. Nous étions bien, heureuses d’être réunis malgré nos horaires parfois inversés. Heureuses d’avoir pris le temps de s’accorder du temps finalement. Aucune nervosité, aucune obligation, nous profitions simplement de notre petit moment. Les gens se levant un à un, une fois les chaises et les tables empilées, nous avons sentie qu’il était temps de se dire aurevoir… ou plutôt à bientôt!
J’ai pris la voiture pour retourner chez moi. Un 20 minutes à moi. L’humidité collait sur ma peau et la noirceur laissait entrevoir peu à peu de petites particules de lumières sur ma vitre avant… De belles grosses gouttes de pluie, rien à voir avec la neige des derniers temps. Les lampadaires qui passent un à un, la douce lumière de la ville version bokeh, la musique est le seul son que j’entends. Je regarde les âmes seules qui conduisent, je me questionne à savoir où elles vont, ce qu’est leur vie. Quel beau moment que de conduire seule. J’aime le sentiment que ça me procure. C’est un moment extraordinaire de détente et de réflexion. Je me sens bien, je me sens vivante…
Marie-Sigrid, merci de cette magnifique soirée et Dame Nature, merci pour cette sublime température. Tout les éléments pour que vous puissiez profiter de la vie y sont, faites-le…

marie-sigrid

 

Plus
d'articles